Assurance Artisan

Assurance profession artisan APRIL

Vous êtes artisan et vous souhaitez vous assurer pour maintenir vos revenus en cas d’arrêt de travail, et protéger de tout souci financier votre famille en cas d’invalidité ou de décès ?

 

Découvrez l’assurance artisan Prévoyance Pro Active APRIL - Artisans Commerçants, une solution qui prévoit le versement d’indemnités journalières si vous êtes en arrêt de travail, d’une rente mensuelle ou d’un capital en cas de décès ou invalidité.

Points forts de l'Assurance Artisan proposée par APRIL :

  • Les montants versés sont ceux choisis à la souscription (exemple : 15€ souscrits = 15 € versés).
  • Vous êtes créateur ou repreneur ? Vous bénéficiez de 20% de réduction* pendant les deux premières années d'adhésion.
  • Vous êtes courvert y compris en cas d'arrêt de travail lié à des problèmes de dos.
  • En cas de sinistre, vous bénéficiez de services pour vous aider à minimiser les effets de votre absence (prise en charge de trajets en taxi pour vous rendre sur votre lieu de travail, garde d'enfants à domicile, aide à la reprise d'une autre activité, aide à la reconversion si besoin).
  • En cas d'hospitalisation, vous êtes indemnisé rapidement ; la franchise 3 jours est appliquée** pour tout type d'hospitalisation y compris l'hospitalisation ambulatoire et à domicile.
  • Vous restez couvert après votre retraite en cas de décès ou de dépendance totale***
 
 

*sur les franchises 30/3/3, 30/30/30, 60/60/60 et 90/90/90
** sur les franchises 15/3/3 et 30/3/3
*** selon les conditions prévues au contrat

Si vous avez besoin de renseignements sur notre contrat de prévoyance assurance artisan , demandez vite un devis sur-mesure !

Actualités Informations assurance professionnel et entreprise

Les points clés de la fiscalité du chef d'entreprise - 15/10/2014

Entrepreneur individuel ou dirigeant de société, à chacun son régime fiscal

Petite révolution pour les experts comptables en arrêt de travail - 08/10/2014

Jusqu’à fin 2013, les experts comptables libéraux ainsi que les commissaires aux comptes n’étaient pas couverts en cas d’arrêt de travail par la CAVEC.